Introduction à l’Ayurvéda


L’Ayurvéda est un système de médecine naturelle originaire de l’Inde. Il est le plus vaste, le plus complet, le plus détaillé, et le plus ancien qui existe dans le monde.  « Ved » est le mot sanscrit pour « science ». Et « Ayur » signifie « la vie », « toute l’étendue de la vie ». L’Ayur-Véda est donc la science de la vie. Cette science originelle de la santé est aussi ancienne que l’humanité elle-même. Les premiers enregistrements écrits datent d’il y a environ 5000 ans. D’âge en âge, au fil des siècles, les sages et médecins du monde ont redécouvert certains éléments de cette connaissance intemporelle de la santé totale. 

Beaucoup de techniques ayurvédiques ont été pratiquées partout en Inde et plusieurs pays limitrophes pendant des générations. L’herboristerie ayurvédique, par exemple, bénéficie d’une histoire clinique continue depuis plusieurs milliers d’années fr.wikipedia.org. Les vertus bienfaisantes des plantes alimentaires héritées de cette tradition ancestrale sont bien établies. Connue en Occident depuis les années 1980, cette science de la santé enseigne comment restaurer et maintenir l’équilibre entre le corps, l’esprit et la conscience. 
L’Ayurvéda est bien plus qu’un système de santé, c’est une science qui mène à la découverte de soi.  L’Ayurvéda est reconnue et encouragée par l’OMS ( Organisation Mondiale de la Santé de l’ONU, les Nations Unies ). 
L’ayurveda est à la fois un système de guérison , une philosophie et un mode de vie. Elle se base sur une compréhension approfondie des lois régissant le monde vivant constitué, selon elle, de trois dimensions : physique (corps), mentale (esprit) et spirituelle (âme).  Elle dispose d’un ensemble de connaissances et de méthodes qui lui permettent d’agir sur tous ces plans, son objectif étant de maintenir ou rétablir leur relation naturelle, équilibrée et harmonieuse, source de santé et de longévité. Quelques unes des méthodes les plus utilisées sont le régime alimentaire, la phytothérapie, les massages, certaines pratiques yogiques, la méditation, l’utilisation de sons, de couleurs, de pierres précieuses,…

Principes

L’ayurveda ne s’oppose pas à la vision biochimique et matérialiste du corps sur laquelle se base la médecine moderne et qu’elle utilise à un certain niveau mais elle possède de son coté une approche tout à fait différente de la constitution et du fonctionnement de l’être vivant qui prend en compte des aspects supplémentaires.

Les 5 éléments

Selon la philosophie védique, tout ce qui existe dans l’univers, qu’il s’agisse de matière grossière, physique et palpable ou de matière subtile (énergie, émotions, pensées, idées) est constitué de 5 éléments ou plus exactement 5 états de la matière : 

  • l’éther, espace permettant la création
  • l’air, l’état gazeux
  • le feu, l’état radieuw
  • l’eau ; l’état liquide
  • la terre, état solide

Prakriti, la constitution individuelle

Un des fondements de l’approche ayurvédique est sa reconnaissance de la nature unique de chaque être vivant. Elle s’appuie sur une compréhension approfondie des différences individuelles pour fournir des recommandations spécifiques adaptées à chaque personne.  Nous sommes tous composés des mêmes 5 éléments et possédons tous les 3 doshas mais leur importance relative varie d’une personne à une autre. Cette combinaison unique détermine ce que l’on appelle la constitution individuelle (prakriti). Prakriti représente notre véritable nature mentale et physique. Elle est fixée à notre naissance et reste la même tout au long de notre vie. Elle est, dans sa majeure partie, un mélange des constitutions de nos parents au moment de la conception. 
On distingue 7 types constitutionnels selon le(s) dosha(s) prédominant(s) : vata, pitta, kapha, vata/pitta, vata/kapha, pitta/kapha et vata/pitta/kapha. Chaque type possède ainsi des caractéristiques physiques, mentales et émotionnelles qui reflètent les éléments majoritaires.  L’examen de la constitution est un préalable à toute démarche ayurvédique. Il se base sur différents critères physiques, physiologiques et psychologiques.

Définition de la santé

Un des fondements de la médecine ayurvédique se retrouve dans sa définition de la santé, décrite comme étant bien plus que l’absence de maladie :  » Celui dont le corps, l’esprit et les sens sont en équilibre permanent, dans un état de plénitude et de bonheur, celui-là est appelé un individu en santé « . Chaque être humain est unique:  L’Ayurvéda est un système de santé qui traite chaque individu comme un être unique. L’approche est individualisée et l’être humain est vu dans son ensemble. Cela signifie que des éléments tels que l’environnement, le milieu de travail, les changements climatiques ne sont que des exemples de facteurs qui influencent la santé d’un individu dont l’Ayurvéda tient compte afin de faire les recommandations appropriées. 
Que veut dire « chaque être humain est unique ». Un peu comme nos empreintes digitales, notre constitution psychophysiologique ou Prakriti est individuelle.

Les 3 doshas

Chaque individu a sa propre constitution. Celle-ci est composée de ce qui s’appelle les doshas. Chacun des trois doshas représente autant de fonctions différentes qu’une dynamique en évolution constante. Ces trois principes ou doshas, sont nécessaires au fonctionnement du corps. Il y a Vata, essentiel afin que les fluides et les aliments se rendent aux cellules appropriées, Pitta sert à digérer les aliments puis Kapha forme et maintient la cellule. 
Selon l’Ayurvéda, c’est l’équilibre dynamique de Vata, Pitta et Kapha qui nous permet de jouir d’une bonne santé. Les approches de l’Ayurvéda visent à maintenir cet équilibre. Ces trois principes, Vata, Pitta et Kapha, sont présents chez chacun d’entre nous en proportions variées, ce qui explique d’ailleurs notre individualité.  Parfois, nous avons une sensation d’inconfort. Aucune maladie n’est détectée et pourtant cet inconfort est assez grand pour que nous le ressentions. C’est que l’équilibre des doshas – Vata, Pitta et Kapha – a été rompu. L’Ayurvéda considère ce bris comme une des étapes de la maladie.

Rate this post